· 

Soyez Mécontents, dans la joie

Jiddu Krishnamurti (1895-1986) naquit en Inde et fut pris en charge à l’âge de treize ans par la Société théosophique, qui voyait en lui « l’Instructeur du monde » dont elle avait proclamé la venue. Très vite Krishnamurti apparut comme un penseur de grande envergure, intransigeant et inclassable, dont les causeries et les écrits ne relevaient d’aucune religion spécifique, n’appartenaient ni à l’Orient ni à l’Occident, mais s’adressaient au monde entier. Il ne cessa d’attirer un large public dans le monde entier, mais sans revendiquer la moindre autorité ni accepter aucun disciple, s’adressant toujours à ses auditeurs de personne à personne. A la base de son enseignement était la conviction que les mutations fondamentales de la société ne peuvent aboutir qu’au prix d’une transformation de la conscience individuelle. 

La créativité prend sa source dans l'initiative

qui ne naît qu'en présence d'un mécontentement profond.

Jidda Krishnamurti

 

N'ayez pas peur du mécontentement, mais nourrissez-le jusqu'à ce que l'étincelle devienne une flamme et que vous soyez perpétuellement mécontent de tout – de votre travail, de votre famille, de la traditionnelle course à l'argent, à la situation, au pouvoir – de sorte que vous vous mettiez vraiment à penser, à découvrir.

 

Or, en vieillissant, vous vous rendrez compte qu'il est très difficile de maintenir cet esprit de mécontentement. Vous avez des enfants à nourrir, et les exigences de votre travail à prendre en compte, l'opinion de vos voisins, de la société qui se referme sur vous, et très vite vous commencez à perdre cette flamme ardente du mécontentement.

 

Quand vous êtes mécontent, vous allumez la radio, vous allez voir un coach, vous pratiquez la prière, vous vous inscrivez à un club, vous buvez, vous courez le sexe opposé – tout est bon pour étouffer la flamme du mécontentement.

 

Or, voyez-vous, sans cette flamme du mécontentement, vous n'aurez jamais l'initiative qui est le commencement de la créativité.

 

Pour découvrir la vérité, vous devez être en révolte contre l'ordre établi.

 

La créativité ne consiste pas simplement à peindre des tableaux et à écrire des poèmes – ce qui est bien, mais reste minime en soi.

 

L'important est d'être mécontent de fond en comble, car ce mécontentement global est le début de l'initiative qui devient créative à mesure qu'elle mûrit ; et c'est la seule manière de découvrir ce qu'est la vérité, ce qu'est Dieu, le UN, car Il n'est autre que l'état créatif infini.

 

Il faut donc éprouver ce mécontentement total, mais DANS LA JOIE.

 

Il faut être complètement mécontent, sans se plaindre, mais avec joie, avec gaieté, avec amour.

 

La plupart des mécontents sont mortellement ennuyeux : ils se plaignent sans cesse du manque de justesse de telle ou telle chose, ou bien ils souhaiteraient avoir une meilleure situation, ou bien ils voudraient que les circonstances soient autres, car leur mécontentement reste très superficiel.

 

Quant à ceux qui ne sont pas du tout mécontents, ils sont déjà morts.

 

Si vous pouvez être en révolte, tandis que vous êtes jeunes, et en vieillissant nourrir votre mécontentement de toute la vitalité de la joie et d'une immense affection, alors cette flamme du mécontentement aura une portée extraordinaire, car elle bâtira, elle créera, elle fera naître des choses nouvelles. "

 

    En effet, il ne suffit pas de se gratifier sans cesse d'une pensée positive employée à tout va, alors qu'elle n'est qu'un paravent ou un masque dans 87 % des cas. C'est à la mode et c'est un concept que certains coachs vous vendront très cher pour financer leur nouvelle Lamborghini...

 

    C'est ce que j'appelle l'effet cosmétique et que d'autres, plus ou moins lucides, disent : "c'est noyer le poisson".

 

    Que sait-on avec certitude de ce qui est positif ou négatif alors qu'en réalité l'un ne peut pas exister sans l'autre ?

 

    Dans la joie, soyez mécontents !

 

    DANS LA JOIE !

 

Merci à Hervé de Beaune pour son article inspiré lui-même de Jiddu Krishnamurti,

je vous invite sincèrement à vous inscrire à sa newsletter sur son site l'Université du Succès",


Partagez cet article !

Cet article vous a été utile ? N'hésitez pas à le partager



Écrire commentaire

Commentaires: 0