· 

Pardonner

PARDONNER.

" Réduit-on une personne à ses erreurs ? La cloue-t-on à un seul de ses actes ? Nul n’est que bon ou que mauvais. Pardonner revient à prendre conscience qu’un destin s’improvise constamment, qu’on ne le figera pas dans le passé, encore moins dans un instant unique. Demain n’est pas hier."

( Le poison d'amour - Éric-Emmanuel Schmitt)

Pardonner a toujours été au coeur de ma réflexion et de mon évolution personnelle..

 

En cette fin d'année 2017, alors que Noël approche avec tout ce que cela représente au niveau symbolique, je prends conscience qu'il y a une douleur en moi par rapport à tous mes actes passés qui ont blessés des gens, très souvent involontairement ou en tout cas jamais avec l'intention de faire du mal. Je pourrais citer pleins d'exemples depuis toute petite de personnes qui ont été blessées par mon comportement, mes actions, mes dires.. Rien qu'en l'écrivant, défilent dans ma tête les images de dizaines de personnes qui ont souffert "à cause" de moi. J'ai longtemps culpabilisé. J'ai même cru que j'étais quelqu'un de mauvais.. bien sûr que je ne voyais pas tout le bien que je leur avais apporté avant, ni le bien que je faisais par ailleurs à pleins d'autres personnes,  c'est comme si toutes mes erreurs (je disais fautes à l'époque) prenaient toute la place. Et sans cesse, j'essayais de me racheter d'une manière ou d'une autre auprès de ces personnes ou auprès d'autres. Il fallait que je devienne à tout prix une bonne et gentille personne. Je ne voulais plus blesser qui que ce soit.

Au fil des dix dernières années, au travers du développement spirituel et spirituel que j'ai poursuivi, j'ai pu dénouer les fils de la culpabilité; je suis sortie du schéma bourreau-victime dans lequel je baignais en passant d'un rôle à l'autre.

La croyance en la réincarnation, dans le fait qu'on ne rencontre pas les gens par hasard, et que même on vient dénouer des conflits qui ont été créés dans des vies antérieures, qu'on s'entraide les uns les autres dans nos évolutions et nos transformations...

Il y a dans ma vie, 3 personnes qui aujourd'hui refusent tout contact avec moi. Je le sais parce que j'ai essayé de les revoir et j'ai essuyé un refus. Il y a donc peut être aussi d'autres personnes qui sont encore fâchées sur moi mais j'ignore qui (si c'est le cas, qu'elles me contactent et on peut en parler). Je reviens à ces 3 personnes qui ont beaucoup compté dans ma vie mais à un moment donné - il y a un point commun que j'ai pu identifier - je n'ai pas répondu à leurs attentes. Je n'ai pas su ou pu les comprendre et satisfaire un besoin qu'elles avaient. Leur réaction fut similaire aux trois personnes, une énorme colère, beaucoup de tristesse et une porte qui se ferme. Vous ne pouvez pas savoir comme je m'en ai voulu, j'aurais voulu revenir en arrière et recommencer, revenir au point où j'ai laissé croire (mon erreur est là..) que je répondrais à ce besoin et être capable de dire non à temps. Mais il était clair que je ne pouvais répondre à leur besoin et même si j'avais quand même essayé, il était trop tard.. et je n'aurais plus été moi-même..

Alors oui voilà, pardonner .. me pardonner .. leur pardonner d'avoir espéré autre chose de moi, de ne plus vouloir me voir, ni me parler aujourd'hui..pardonner pour faire la paix ici et maintenant..

 

Ce que j'ai compris au fil de ces expériences c'est que:

- je suis responsable de ce que je vis et ressens;

- l'autre est responsable de ce qu'il vit et ressent;

- si je ne résous pas les conflits dans cette vie-ci avec la personne en question, je le résoudrai dans une prochaine, on se retrouvera;

- je dois cesser de vouloir les contacter et faire la paix en moi, me pardonner, le reste leur appartient;

- chacun fait de son mieux et ce qu'il peut en fonction de son système de croyances;

- je peux me pardonner de ce que j'ai pu faire et je ne peux forcer l'autre à me pardonner car ce conflit est pour lui aussi l'occasion d'un apprentissage et je dois respecter son rythme et ses limites;

- si aucune ne revient vers moi et continue à refuser tout contact, cela ne veut pas dire que je suis mauvaise mais qu'elles souffrent probablement encore de cette situation;

- je peux leur envoyer de l'amour et demander à la Vie de prendre soin d'elles

 

J'ai aimé ces 3 personnes et je continuerai à les porter dans mon coeur.

 

Blanche Colombe

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0