· 

Comprendre, c'est aimer

J'ai entendu cette phrase aujourd'hui en écoutant une interview.. ça a immédiatement résonné en moi..

 

D'une part, ça a résonné par rapport à un de mes besoins les plus criants dans mon couple..

me sentir comprise.. et donc aimée..

comprise ne veut pas nécessairement dire que mon homme est d'accord avec moi, non je ne lui demande pas d'être d'accord avec moi sur tout .. mais qu'il m'écoute et accepte que je vive ou pense ce que j'exprime et, par son non-jugement, me sentir comprise..

S'il a un avis différent, cela m'intéresse car je sais que je ne sais pas tout (ça n'a pas toujours été le cas mais j'en reparlerai dans un prochain article) mais si je sens du jugement, ou que je devrais penser comme lui, ou que ce que je pense est ridicule, aussitôt en moi s'active la blessure de ne pas être aimée.. aimée pour qui je suis..

Ah mais quelle exigence direz-vous ! oui sans doute.. mais ma peur de ne pas être aimée me pousse parfois à cette exigence-là !

Dans ces moments-là, c'est une question de survie..pour moi, ne pas être aimée, c'est comme ne pas exister.. (encore un sujet à approfondir)..

 

mais voyez-vous, je l'exige aussi de moi-même..

je m'explique..

et je passe à l'autre aspect de "comprendre, c'est aimer"..

 

Suis-je moi capable de comprendre et d'aimer l'autre tel qu'il est? si je veux recevoir, je dois apprendre à donner, donner ce que je souhaite recevoir (et apprendre à recevoir aussi..)

donc, j'exige de moi  - enfin, j'attends de moi, je veille à.. - accepter et comprendre ce que l'autre vit, quoi que ce soit.. qu'il sente qu'il puisse être lui, vivre et ressentir ses joies et ses peines en toute liberté.. comprendre que s'il fait ce qu'il fait, pense ce qu'il pense, (et que ce n'est pas ce que je ferais ou penserais, sinon je ne me poserais même pas la question de la compréhension et du non-jugement .. il y a encore du chemin à faire), c'est parce qu'il a son histoire, ses origines, ses difficultés, etc.. 

J'ai déjà fait un beau chemin par rapport à cela et j'élimine peu à peu le jugement.. 

Depuis que j'ai commencé à "faire du développement personnel" (quelle terrible expression), Je vois les effets bénéfiques que cela a créé dans ma vie personnelle depuis 10 ans : moins de tempêtes intérieures, je ne me sens plus menacée si l'autre pense autrement, je n'ai plus besoin d'avoir raison, les relations sont plus harmonieuses, etc...

Choisir l'amour m'a fait sortir de la guerre et du conflit... quoique pas toujours car je n'ai pas encore réglé tous mes propres conflits intérieurs, vous vous en doutez ..  mais la paix s'installe de plus en plus..

 

Par ailleurs, si comprendre c'est aimer, je tombe parfois dans le travers de trop comprendre, trop justifier, trop excuser et finalement ça se retourne parfois contre moi parce que je manque de fermeté, je n'ai pas mis mes limites.. car comprendre et aimer ne veut pas dire tout accepter .. j'ai appris ça surtout vis-à-vis de mon fils qui a bien compris comment me tourner autour de son petit doigt tout mignon :-) il ne le fait pas exprès, c'est pas fait méchamment mais j'ai induit ce comportement chez lui par ma difficulté à savoir lui dire non (vous voyez je lui trouve encore des excuses ou je prends sur moi, voire me culpabilise.. mais en fait , soyons positifs vis à vis de soi-même, je suis une vraie gentille et je n'ai pas envie de changer à ce sujet la ..

 

Donc oui, aimer c'est aussi savoir dire non même si on comprend... donc comprendre ne veut pas dire tout accepter, comprendre c'est accueillir le besoin de l'autre, l'écouter mais parfois dire non pour qu'il puisse grandir, évoluer. C'est mon homme qui m'a fait comprendre ça.. sans me juger alors que je me jugeais moi-même comme mauvaise mère.. il m'a comprise mais m'a clairement fait comprendre que je devais changer pour notre bien à tous, l'harmonie de nos relations. C'est ça aussi aimer.. comprendre que nous sommes intereliés et que nos comportements ont des conséquences les uns sur les autres ..et ne pas croire non plus que tout le monde est compréhensif et t'aime.. Ben non faut pas rêver quoi ! 

Écrire commentaire

Commentaires : 0